L’ASSURANCE EMPRUNTEUR, EST-CE BIEN UTILE?

L’ASSURANCE EMPRUNTEUR représente une part importante du cout total d’un crédit immobilier. Voici un petit tour d’horizon des garanties couvertes.

La garantie Arrêt de travail.

Autrement appelé ITT (Incapacité temporaire de travail). La franchise est toujours de 90 jours. L’ objectif étant de couvrir un arrêt long qui pourrait avoir des conséquences sur vos revenus. Et donc sur le remboursement du crédit immobilier. Au delà de ces 90 jours, pendant toute la durée de l’arrêt, l’assureur assume le paiement de la mensualité. Intégralement si la quotité est de 100% même si vous êtes 2 emprunteurs.

La garantie Invalidité.

Les assureurs utilisent le terme d’IPT (Invalidité Permanente Totale). Après 3 ans d’arrêt maladie, si vous avez des séquelles d’une maladie ou d’un accident, le médecin-conseil de l’assurance-maladie va déterminer un taux de déficit fonctionnel. Ce taux varie entre 0 et 100%. Sachant qu’entre 33 et 66% il s’agit d’une invalidité partielle et au delà de 66% c’est l’invalidité totale ( on estime qu’il ne vous ait plus possible de travailler).
L’invalidité totale (IPT) est prise en charge à 100% si vous avez une quotité à 100%. Comme pour l’arrêt de travail, l’assureur remboursera votre mensualité intégralement. Certains vont même aller jusqu’à rembourser définitivement votre capital.
Certains contrats inclus l’invalidité partielle (IPP), la prise en charge de la mensualité ne sera alors pas totale. Généralement avec une quotité à 100%, l’assureur prendra en charge 50% de la mensualité.

La garantie décès.

Garantie principale d’un contrat d’assurance emprunteur, elle consiste en le remboursement du capital en cas de décès de l’un des 2 emprunteurs. Si vous êtes à 100%, l’assureur rembourse tout le capital, à 50%, il rembourse la moitié.
C’est là ou le fait de se couvrir à 100% prend tout son sens, même si vous êtes 2 emprunteurs. En effet, le foyer perd alors la totalité d’un salaire. Contrairement à l’arrêt de travail et l’invalidité ou la sécurité sociale et l’employeur viennent indemniser en partie la perte de salaire (Cf site Ameli). Le remboursement du prêt, même s’il ne compense pas la perte de salaire va tout de même apporter un soulagement financier au conjoint survivant.
C’est la raison principale pour laquelle la quotité de 100% est préconisée, voir imposée.

Votre courtier CAPPA compare toutes ces garanties, ainsi que leurs modalités d’application et le cout de cette assurance. Il s’occupe également de la demande de substitution auprès de votre banque
Appelez-nous pour davantage d’informations.